Prendre une vie n’est pas une victoire. Le monde sauvage n’est pas un trophée. Choisir d’éliminer une vie par pure vanité, plaisir ou ignorance, c’est choisir de faire taire notre humanité et ce que l’homme a de bon, c’est nier la part de nous qui aspire à être en empathie, en accord avec la vie. À chaque animal qui tombe, gros ou petit, braconné, chassé, piégé, laissé pour mort, c’est un peu de notre monde qui s’écroule, une part de notre idéal qui disparaît. Pour la première fois dans une campagne de communication, l’ASPAS rend hommage à ceux qui ont décidé de protéger la vie, ceux qui la défendent. Cette campagne met en scène des hommes qui ressemblent à des chasseurs posant fièrement devant des animaux qu’on pense être leur trophée de chasse. Mais ces images sont des leurres ! Car à y regarder de plus près, on prend conscience que ceux qu’on prenait pour des chasseurs ne sont en fait que des promeneurs, bâton de marche en main, heureux d’avoir aidé une mère à faire naître son petit. L’ASPAS se positionnera toujours du côté de l’espoir et du renouveau, du côté des naissances, du côté du choix pour la vie. Cette campagne a été diffusée en presse, affichage et affichage digital et RP. Résultats :

FB: 34 996 PERSONNES ATTEINTES EN 24H,
1 872 RÉACTIONS, COMMENTAIRES ET PARTAGES.

2 501 NOUVEAUX VISITEURS SUR LE SITE-WEB ASPAS VIA LA CAMPAGNE.

DES DIZAINES DE RETOMBÉES DANS LA PRESSE, PRESSE WEB NATIONALE.

Haut de page